Close

Zimmersheim

Blason de Zimmersheim

    ZIMMERSHEIM est habité dès le néolithique par des chasseurs et des agriculteurs. Il subsiste des vestiges d'une villa agricole de l'époque romaine (Ier siècle) et d'une nécropole carolingienne. Le nom du village est mentionné la première fois en 1236 sous Zumersheim, nom qui dérive du germain Ziumar ou Suomar.
    Dès le Xe siècle, Zimmersheim faisait partie de la Seigneurie territoriale des « Habsbourg » et formait jusqu’à la Révolution, une unité féodale avec Eschentzwiller, rattaché en 1303 à la Seigneurie de Landser. En 13 23, le village fut inféodé à Frédéric de Huse et à Pierre de Réguisheim. En 1418, le fief passa aux nobles d’Andlau. En 1637, pendant la Guerre de Trente Ans, les habitants fuient vers Mulhouse. Entre 1667 et 1670, une épidémie de peste ravage le village.

    Village catholique, la paroisse de Zimmersheim relevait du décanat de l’évêché de Bâle. Le grand Chapitre de la cathédrale de Bâle en était le collateur du XIIIe siècle jusqu’à la Révolution. Terre restée catholique comme tout le Sundgau, malgré la proximité de Mulhouse et de Bâle, elle n'est pas touchée par la Réforme et reste fidèle à la religion de ses maîtres, les Habsbourg.

<< de gueules à un fer à cheval d’argent ..

 

Localités dans le Sundgau où ont vécu des descendants de
Valentin Schürch (1653-1685)

[fond de carte datant de 1690]

Web site design and build by CdM Créations | Copyright © Christian C. Emig et Christian de Mittelwihr | Contact