Close

Huttwil

Blason de Huttwil (vers 1500)

      Il n'y a pas de traces d'une colonisation antérieure au VIIe/VIIIe Siècle, car la région (Haute-Argovie) fut habitée relativement tard. Dès le milieu du IXe Siècle, Huttwil passa de main en main, de comts en comte. La petite cité fut détruite par les Bernois en 1340, à la suite de la guerre de Laupen. Rattaché au bailliage de Trachselwald en 1516, Huttwil fut le siège de l'un des trois tribunaux de haute justice de l'Emmental jusqu'en 1798.

<< "sur fond d'azur, deux clés croisées en argent, surmonté d'une étoile d'or" forment le blason de huttwil, connu depuis 1500 et adopté officiellement par l'assemblée municipale en 1913. les clés sont celles du paradis, appartenant à l'apôtre paul. l'étoile n'a été ajoutée qu'après l'incendie de la ville en 1834 afin de distinguer ce blason de celui similaire de wangen.

      Après la Réforme, le patronage passa à Berne (achat en 1557, reconstruction du temple en 1705). Le droit de marché (1467), le privilège douanier (1505) et le statut municipal (1659) ont été consignés par écrit pendant la période bernoise. Lors de la guerre des Paysans de 1653, Huttwil fut un des épicentres du soulèvement.
      L'acte de séparation entre les communes politique et bourgeoise date de 1862. L'indemnité versée alors à la commune bourgeoise lui permit de fonder la Caisse d'épargne de Huttwil dès 1864. Les activités commerciales et artisanales (marché, toilerie à domicile) furent importantes dès le XVIIIe Siècle. Puis, Huttwil connut un essor industriel modeste au XIXe Siècle : toilerie, filature de laine, travail du crin de cheval, bonneteries, tanneries, scieries (scierie Schürch créée en 1865) et fabrique de meubles vers 1870. Les premières fromageries apparurent vers 1850, une coopérative agricole en 1890, une coopérative fruitière en 1909 (dissoute en 1989), et une coopérative de consommation depuis 1902.

Schürch Johannes (1831-1887) fut le propriétaire de la scierie et du Gasthof "zum Mohren". Son fils Gottfried (mon arrière grand-père) construit sa maison familiale à Huttwil. La boulangerie Ernst était tenue par des amis de la famille et notamment de ma mère, ils sont venus plusieurs fois à la maison à Colmar (Alsace).

 

Souvenirs d'antan dans l'aujourd'hui : un tour dans Huttwil

Emmental (et non Emmenthal) vient de "Emme", nom d'une rivière suisse, et de "tal" qui signifie vallée en allemand - Ämmital en Schwyzerdütsch

Et le FROMAGE...       L'Emmental (maintenant Emmentaler AOC) est obtenu à partir de lait très frais qui est caillé ce lait avec un levain de bons ferments et la présure. Ce caillé est finement découpé, brassé, chauffé jusque vers 55°c. Les grains de caillé perdent ainsi beaucoup du petit lait dont ils étaient imbibés, puis ils sont égouttés dans une toile. L'égouttage est complété par vingt-quatre heures de pression énergique, le fromage étant régulièrement retourné sous presse.
L'affinage durera de long mois. Dans des caves de température et d'humidité déterminées, la pièce de fromage sera régulièrement salée et retournée. Il faut environ deux mois pour affiner un Emmental. Quelques semaines après sa fabrication, le fromage est transporté dans des caves spécialement conçues pour réaliser les conditions optima (atmosphère chaude, humide, carbonique, ammoniacale, salée). C'est à ce stade que des dégagements gazeux se produisent par fermentation dans la masse du fromage et y provoquent des cavités sphériques : les célèbres trous de L'Emmental !

Web site design and build by CdM Créations | Copyright © Christian C. Emig et Christian de Mittelwihr | Contact