Close

Dalhunden

Blason de Dalhunden

    Son origine est relativement récente et se situe entre le XIe et le XIIIe siècle. De 1333 à 1720, le village faisant partie de l’Uffried appartient aux seigneurs de Fleckenstein, habitant le célèbre château du Fleckenstein à Lembach. Construit au début du XIIe siècle par la famille impériale des Hohenstaufen, ce château fort fut habité dès 1129 par les Fleckenstein qui devinrent plus tard une des baronnies les plus influentes de la région. Ils introduisent la Réforme luthérienneen 1542 - l'église redevient mixte (simultanéum) en 1696. Cette imposante forteresse, réputée pour sa défense militaire exceptionnelle, fut conquise en 1674 par Vauban, puis détruite en 1680 par les troupes d'occupation de Louis XIV à coups d'explosifs, dirigées par le baron de Montclar, grand démolisseur de châteaux en Alsace. Elle est ensuite laissée à l'abandon.

    Puis, en 1720, suite à la mort sans descendance directe mâle du dernier baron de Fleckenstein, le roi Louis XV transmit au prince de Rohan-Soubise les terres comprenant 30 villages. Elles le resteront jusqu'à la Révolution française. En 1793, la population était de 273 habitants, en 1821 de 539, en 1999 de 874 (voir Démographie).

Mairie et eglise protestante >>

Situé à 121 mètres d'altitude, Dalhunden émerge dans une clairière agricole, elle même entourée d’eau et de forêts. Ce qui frappe les visiteurs, c’est qu’on ne peut rejoindre le village sans traverser des forêts ou des cours d’eau. Dans un passé récent, la population comprenait essentiellement des pêcheurs, des agriculteurs, des bûcherons et des bateliers. Le fleuve le Rhin, la rivière la Moder, le Ruisseau le Landgraben sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune de Dalhunden.

<< « d'argent au fer à cheval de sable soutenu d'un croissant versé de gueules »

    Wohlhüter Eve (née en 1822 à Forstfeld et décédée à Bischwiller) se marie à Dalhunden avec Jacob Chrétien (né à Dalhunden en 1803). Elle est la fille de Georges Michel (1795-1878) et de Grimmer Marie Eve (1794-1860). Récemment, Wohlhüter Alfred (né en 1933 à Forstfeld), fils de Friedrich (1901-1971) et de Stoll Caroline (19089-1979), s'y marie avec Fricke Elise en 1957, ainsi que son frère Wohlhüter Erwin avec Zarcher Monique. Des Wohlhüter habitent toujours le village.

 

Souvenirs à partir de photos actuelles : un tour dans Dalhunden

Extrait d'une " Brochure touristique sur Sessenheim, Leutenheim..."


Agrandir le plan

Web site design and build by CdM Créations | Copyright © Christian C. Emig et Christian de Mittelwihr | Contact