Close

Hatten

Blason de Hatten

Coupé : au premier d'argent au lion naisant de gueules, au second d'azur à l'étoile de six rais d'or

HATTEN a un nom  celte (2e millinaire avant JC) : aïthéan évoquant la petite colline sur laquelle le village était construit. Mais elle est citée la première fois en 808 sous Hadana.

En 1332, le Gau de Hatten (Hattgau) regroupant les villages de Nieder- et Oberbestchdorf, Kuhlendorf, Schwabwiller, Reimerswiller, Leiterswiller et Rittershoffen a été vendu aux Lichtenberg.  En 1480, par mariage, les Hanau-Lichtenberg deviennent les seigneurs du Hattgau jusqu’en 1736. Puis, à nouveau par mariage, le Hattgau revient à un prince allemand de Hessen-Darmstadt qui le gardera jusqu’à la Révolution française de 1789.

En janvier 1945, comme le village attenant Rittershoiffen, Hatten sera détruit lors des batailles de chars entre Américains et allemands.

En 1802, Hatten devint le siège d’un Consistoire de la Confession d’Augsbourg.

La population était en 1793 de 1320 habitants, en 1821 de 1885, en 2007 de 1954 (voir Démographie).

Hatten n'est situé qu'à quelques kilomètres au Sud de la frontière linguistique entre l'alaman (Hochdeutsch) et le francique rhénan (Mitteldeutsch), marquée par le Seltzbach.


Pour lire

 

 

 

 

Une liste qui contient nombre de noms de familles apparentées >>

Web site design and build by CdM Créations | Copyright © Christian C. Emig et Christian de Mittelwihr | Contact