Famille Emig - Schürch

    Généalogie des SCHÜRCH - Schürchtanne - la ferme d'origine de la famille Schürch de Sumiswald

by Google     mit Google
        Les fermes :     Retour

        Schürchtanne    (Sumiswald)

Le domaine Tanne, nommée jusqu'à la fin du XIXe siècle Schürchtanne (aujourd'hui oberi Tanne) était un bien privé important qui en 1429 passa sous l'autorité de Berne après la mort des propriétaires.

La décision du Conseil du 27 septembre 1544 (p. 509 du Teutsch Spruch-Buch de la ville de Berne, 1543-1545) permet à Hanns Schürch (né vers 1520) le rachat du servage et de la ferme qui devient ainsi la Schürchtanne. Il en est de même pour son frère Peter qui s'installe à la ferme Hirseren [localisation], près de Ursenbach, à une dizaine de kilomètres au Nord de Schürchtanne. Hanns est originaire de cette dernière ferme.
    Ci-dessous, transcription et traduction :

Hanns und Peter Schürch
Fryung der Lybeigenschaft.

Wir der Schultheis und Rhat zu Bern thun kund und bekennend mit dissem Brieff, das wir uff demütige pit der erbern unsere lieben getrüwen Hanns Schürch zur Tannen in der Kilchhöbri Sumiswald und Peters Schürch ab Hirsseren in der Kilchhöbri Ursenbach, desshalb an uns gelanget, si ire Kind, erben und nachkommen der pflicht und schuld der Lybeigenschafft, mit der sy uns von unserem Schlass und Herrschaft Grünenberg har verbunden sind, ledig sind, ledig gelassen und gefreyt haben.

 

Hans et Peter Schürch
libre du servage.

Nous, Prévôt et Conseil de Berne, avisons et reconnaissons humblement, par cette lettre, comme héritiers nos chers et fidèles Hans Schürch de Tanne dans la paroisse de Sumiswald et Peter Schürch de Hirsseren dans la paroisse de Ursenbach, comme cela nous est parvenu, que leur enfant, héritier et descendant à cause de l'obligation et de la faute du servage, par lequel ils étaient liés à notre château et seigneurie Grünenberg, ils sont libres, laissés libres et obtenus la liberté.

 

C'est par la ferme Oberi Tanne que débute en 1544 l'histoire des fermes des Schürch. Devenue Schürchtanne, cette ferme sera vendue en 1893. Seulement un mois après la vente, les bâtiments sont touchés par la foudree et en l'absence d'occupants furent réduits en cendre. En quatre mois, une nouvelle ferme fut érigée [photos ci-contre].

Probablement, la ferme Untere Tanne était aussi occupée par les Schürch.

Nota pour la lignée Tannehüser :
    Depuis la ferme Schürchtanne, Kaspar Schürch (né vers 1586) avec son épouse Margaretha Trüssel déménagea en 1611 à Kurzenei, puis en 1621 à Vogelgsang. Ils eurent 8 enfants, dont Jakob (né en 1627). Ce dernier se maria avec Anna Muhmenthaler (1627-1655) dont il eut 4 enfants, puis, en second noces en 1657, avec Christina (ou Stini) Brechbühl (née vers 1631), 7 enfants. Et plus sur les Tannhüser...

 

 

Vue depuis la Schürchtanne vers Tannhüser et Obere Steg [à gauche du panorama]
Au fond : les Alpes de l'Oberland bernois.

 

Sources

  • Schürch Lotti, 1998. Familiengeschichte Schürch von der Sumiswald BE. Schürch-Geschichten, Schweizerische Gesellschaft der Namenträger Schürch (ed.), 35, p. 1508-1547.

  • Schürch René, 2012. Schürch Häuser. SGNS Mitteilungsblatt, 49, p. 40-41.

  • Généalogie : Branche Tannhüser et Arbre Schürch de Sumiswald

  • © Photos Christian Emig

  • [ Agrandir ]